Automatisation du garnissage de gâteaux quatre-quarts

Le processus de garnissage des gâteaux quatre-quarts à la boulangerie Talerico-Martin était décourageant, prenait du temps et présentait de nombreuses imperfections. De plus, la demande des consommateurs pour ce produit ne cessait d'augmenter. Cela posait à la boulangerie un problème qui devait être résolu. Les options étaient d'augmenter les opérations, avec des quarts de travail de 24 heures pour les lignes de gâteaux au lieu des quarts de travail de 8 ou 16 heures que la boulangerie appliquait actuellement, ou de trouver un moyen pour automatiser le process afin qu'il puisse être réalisé avec un meilleur rendement et moins d'imperfections. La boulangerie Talerico-Martin a choisi de trouver un moyen d'automatiser le processus, de réduire la main-d'œuvre humaine nécessaire pour faire le travail et de gommer les imperfections qui coûtent à l'entreprise une partie de ses produits. Cela a permis à l'entreprise d'économiser de l'argent ou d'augmenter sa production tout en octroyant le même montant de salaire aux travailleurs sur différents quarts de travail, augmentant ainsi l'offre pour répondre à l'augmentation de la demande.